studioSPORT utilise des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. En continuant, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
studioSPORT vous propose de nombreux moyens de paiement ultra-sécurisés.
Quand tous les produits sont en stock, studioSPORT expédie votre commande dans la journée.
studioSPORT offre le port à partir de 79 euros d'achat.
Mode de paiement en 3/4 fois avec Facily Pay
Trust pilot studioSPORT

Guide d'achat : Gyropodes, hoverboard - mobilité urbaine

Accueil > Guide d'achat : Gyropodes, gyroskate, hoverboard, skate et trottinette électriques

Gyropode, gyroskate, skate et trottinette électrique : la mobilité réinventée

Plus largement appelés « véhicules électriques personnels légers »,  ces nouveaux modes de transport représentent un nouveau moyen de mobilité urbaine à la fois ludique, pratique, original, léger et silencieux.

Ces engins de déplacement personnel vous permettent de vous déplacer rapidement, simplement et sans se fatiguer en ville ou à la campagne.

Ecologiques, ils viennent en complément des transports en commun et des vélos pour répondre entre autres aux problèmes de pollution et de congestion des villes.

SOMMAIRE

- Les différents types d'appareils

- Comment cela fonctionne ?

- Un gyropode, oui! Mais pour qui ?

- Le point sur la législation

- La sélection studioSPORT

- Foire aux questions

Les différents types d'appareils

Gyropode

Gyropodes

Stabilisés d’avant en arrière, les gyropodes sont caractérisés par une plate-forme équipée de deux roues et d’un guidon pour assurer le déplacement de gauche à droite.


Autres appellations : Segway

Gyroskates

Les gyroskates ou hoverboards fonctionnent de la même manière que les gyropodes mais ne possèdent pas de guidon. La rotation se fait par l’inclinaison du corps de gauche à droite. Les gyroskates sont plus légers et moins encombrants que leurs grands frères gyropodes.


Autres appellations : hoverboard, smartboard, planche auto-équilibrante

Gyroskate
Gyroroue

Gyroroues

Mélange entre un gyroskate et un monocycle, la gyroroue est un gyroskate équipé d’une roue centrale. L’utilisateur vient placer ses pieds sur des plates-formes de chaque côtés de l’appareil. Plus récents, les monoroues répondent directement aux problèmes d’encombrements. En effet, ils ne sont pas forcément plus légers mais bien plus compacts que les autres véhicules électriques.


Autres appellations : Mono roue électrique,  monocycle à moteur, roue gyroscopique, solowheel, monowheel

Mono-gyroskates

Les mono-gyroskate sont eux un mélange entre un skateboard et un gyroroue. Développées autour d’une planche dans laquelle une monoroue a été intégrée, cet appareil aborde la mobilité personnelle de façon plus fun.


Autres appellations : Surfwheel, Onewheel

Mono-gyroskate
Skate électrique

Skates Electriques

Nouveauté dans le monde du skate board, le skate électrique est un skateboard motorisé dont le contrôle se fait via une télécommande sans fil. Ici pas de stabilisation gyroscopique seulement le plaisir de glisser en continu. Skate-board, cruiser ou longboard tous les types de skates existent en version motorisée.


Autres appellations : e-skate,

Trottinettes électrique

La trottinette électrique est équipée d’une roue arrière motorisée, d’un accélérateur, de freins et même parfois d’une selle. Particulièrement utile pour des trajets plus longs, la trottinette électrique est ludique et pratique. En effet son encombrement est réduit par le fait qu’elle soit pliante.


Autres appellations : e-trottinette,

Trottinette électrique

Comment cela fonctionne ?

Le fonctionnement d’un appareil à système gyroscopique est assez simple puisqu’il s’inspire directement de l’équilibre du corps humain. En effet lorsque vous vous penchez en avant ou en arrière, il arrive un moment ou votre corps atteint son point de déséquilibre. A cet instant, votre cerveau va ordonner à votre jambe de se placer en avant ou en arrière afin de rétablir votre équilibre.

La technologie de ces engins fonctionne de la même manière. Ils sont dotés de différents capteurs dont des capteurs gyroscopiques. Les capteurs gyroscopiques sont des capteurs angulaires (sur plusieurs axes) ayant pour but de détecter l’inclinaison de la machine et d’y attribuer une action. Ainsi, dès lors qu’un certain angle est franchi les moteurs s’actionneront pour rétablir l’équilibre de l’appareil.

Aujourd’hui, tous les appareils de mobilité électriques fonctionnent selon le même principe. Les principales différences viennent du nombre de capteurs, du nombre d’axes gyroscopiques pris en charge et de leurs paramétrages.

Un gyropode, oui ! Mais pour qui ?

Destinés aux particuliers comme aux professionnels les gyropodes seront utiles pour :

  • Se divertir, comme appareil de loisir pour se balader.
  • Se déplacer simplement, comme moyen de transport urbain pour aller au travail par exemple
  • Réduire la pénibilité au travail, comme moyen de transport dans de grands entrepôts par exemple.
  • Comme support de communication pour des opérations de street marketing ou pour véhiculer une image moderne par exemple.
  • Retrouver sa mobilité dans certains cas de handicap.

Sachez que certaines conditions de poids minimum et maximum peuvent s’appliquer selon le type et le modèle d’appareils que vous souhaitez.

Un petit point sur la législation

En France métropolitaine, quel que soit le véhicule électrique (gyropode, gyroroue, gyroskate,…) la législation actuelle indique que :

  • Les véhicules individuels électriques ne peuvent circuler sur la chaussée. Considérés au même titre qu’un piéton, ils peuvent circuler sur les trottoirs, zones piétonnes et lieux privés. L’usage de ces engins est tout de même toléré sur les voies cyclables.
  • Une vitesse maximale sur les trottoirs et zone piétonnes est fixée à 6km/h.

La législation ne définissant pas directement les véhicules individuels électriques, il est possible que la loi évolue dans les années à venir.  

Foire aux questions

Un permis est-il nécessaire ?

Aucun permis n’est nécessaire pour conduire un véhicule individuel électrique. Nous vous conseillons fortement de bien prendre en main l’engin avant de vous lancer dans les zones publiques.

Le port du casque est-il obligatoire ?

Le port du casque n’est pas obligatoire. Pour des raisons évidentes de sécurité nous vous conseillons tout de même de circuler avec un casque de sécurité.

Doit-on porter un vêtement/gilet réfléchissant ?

Ici aussi il n’y a aucune obligation de port. Cependant dans les endroits à faible luminosité ou de nuit nous vous conseillons de vous en équiper.

Existe-il une vitesse maximale ?

Légalement pour être considéré entant que véhicule individuel électrique, la vitesse de l’appareil ne peut excéder 25km/h. Comme indiqué plus haut dans notre point sur la législation, sur les trottoirs et dans les espaces publiques votre vitesse ne doit dépasser 6km/h.  

Faut-il souscrire à une assurance ?

L’assurance d’un gyropode ou autre véhicule individuel électrique n’est pas obligatoire. En règle générale votre assurance responsabilité civile suffit. studioSPORT vous encourage à vérifier avec votre assureur le niveau de prise en charge de votre assurance.

Peut-on conduire sous la pluie ?

Votre V.I.E est composée de matériels électronique. Afin de préserver votre appareil, nous vous déconseillons fortement de rouler sous la pluie ainsi que dans les flaques d’eau.

Peut-on conduire sur un sol humide ?

Oui mais il vous faudra éviter flaques d’eau et de réduire votre vitesse, l’humidité réduisant fortement votre adhérence.