Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Quand le drone s’initie au septième art

Cela fait quelques années désormais que le ciel s’est vu accueillir un tout nouvel habitant bien spécial : le drone. Petit avion télécommandé ou multirotor sans pilote, le drone a été adopté par un grand nombre de secteurs ; agriculture, armée, ingénierie, surveillance, mais aussi cinéma. Eh oui, le grand écran a apprivoisé cet objet volant bien identifiable entre tous. 

Le succès croissant du drone n’est pas seulement lié à son côté gadget, non, son champ de compétences est vaste. Muni d’une caméra, le mini drone a le pouvoir de capter des images en vue aérienne. C’est pourquoi le cinéma n’a pas hésité longtemps avant de saisir l’opportunité de filmer différemment ses scènes. Et autant dire que la plus-value est grande  ! Voyons de plus près à quoi sert réellement le drone au cinéma. 

À quoi sert un drone au cinéma ?

Cinéma et drone : le combo gagnant

À l’origine, les drones ont été élaborés pour un usage purement militaire. En effet, avec leur petite caméra embarquée, ils pouvaient surveiller, certains sites. Mais depuis plusieurs années, le monde de l’audiovisuel a, lui aussi, remarqué l’intérêt de ces aéronefs. Aujourd’hui, un grand nombre de cinéastes utilisent le drone pour filmer des scènes ambitieuses et originales. 

Pour se rendre compte de l’évolution du drone, il suffit de jeter un œil aux films récents pour s’apercevoir que ce petit objet volant est de plus en plus présent. Aux États-Unis, le drone a longtemps été partiellement interdit pour être à nouveau autorisé depuis septembre 2014. C’est la FAA (Federal Aviation Administration) qui a autorisé cet usage professionnel sous certaines conditions. Depuis, les réalisateurs n’hésitent pas longtemps avant de se tourner vers le drone pour surprendre toujours plus leurs spectateurs. 

Quelles sont les particularités du drone au cinéma ?

Au septième art, l’utilisation du drone offre de nombreux atouts. Le premier d’entre eux est sans conteste la chance de pouvoir oser des mouvements de caméra (hd, 4K ou plus) particuliers avec une prise de vue aérienne. En télécommandant l’appareil, la fluidité et la stabilité d’image sont clairement perceptibles à l’écran. Chaque détail de la scène se voit amélioré et les perspectives apportent de nouvelles sensations au spectateur.

L’autre avantage du drone demeure dans son aspect économique. Car si l’achat de l’objet volant peut vite grimper, il permet toutefois de réduire grandement les coûts de production. À titre d’exemple, son coût d'utilisation est dix fois inférieur à celui d’un hélicoptère. Puis d’un point de vue sécuritaire, abîmer un drone reste moins alarmant qu’un hélicoptère, tout comme la proximité avec l’acteur ou le sujet de la scène sera plus impressionnante. Le drone n’a ainsi plus rien à prouver dans les salles obscures, et quelque chose nous dit que cet art n’a pas fini de jouer avec. 

Pour approfondir le sujet :