Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Où en sont les meilleurs drones quand il s’agit de filmer

Les techniques de stabilisation des drones volants sont globalement bien au point, désormais. Les plus classiquement rencontrés sont suspendus par 4 ou 6 rotors, chacun étant entraîné par son moteur, habituellement brushless. Les systèmes de radiocommande et surtout de programmation de vol évoluent, par contre, en permanence. Libérer le pilote de certaines tâches et lui permettre de se concentrer sur le cadrage est utile pour la photo et la vidéo avec votre drone.

La caméra vidéo et les optiques voient leurs performances, résolution, stabilisation optique, sensibilité, augmenter à une vitesse fulgurante. Ce qui est aujourd’hui un haut de gamme onéreux et réservé à un pilote professionnel ressemble à un rêve. Mais il y a fort à parier que, comme pour les Smartphones et les appareils photo reflex, cela devienne très bientôt beaucoup plus abordable.

Jetons donc un œil gourmand sur les merveilleux drones civils qui vous sont proposés en 2018 pour l’enregistrement vidéo.

Les meilleurs drones pour filmer

Un constat : le leader sur le marché, DJI, est omniprésent

Le fabricant chinois DJI est la référence depuis longtemps dans le domaine des drones haut de gamme destinés à la prise de vues et à la vidéo. Il fait partie des rares producteurs à proposer des drones spécifiquement destinés à la prise de vue tout en étant homologués comme drones professionnels. Parrot est également présent, mais avec des drones dont les caméras sont destinées à des applications spécifiques, comme l’inspection industrielle ou le bâtiment.

Le drone DJI PHANTOM 4 Pro : homologué S1, S2 et S3

Le numéro de version accolé à sa dénomination montre que ce drone est déjà quasiment une légende dans son domaine. Pour un drone radiocommandé comme pour une automobile, on garde un nom qui marche. Ses homologations lui permettent les utilisations professionnelles les plus diverses. Plusieurs versions existent, qui diffèrent notamment par le type de retour vidéo proposé au pilote. Mais pour la qualité vidéo, le meilleur est là : un capteur de 20 MP et une vidéo en UHD 4K à 60 images par seconde.

Le drone DJI Inspire 2 : le choix du cadrage

Si l’on devait trouver quelque chose à reprocher au modèle précédent, c’est probablement que la caméra est unique et non interchangeable. Alors chez DJI on nous propose ce modèle qui permet de choisir sa caméra. Et comme cela ne suffit pas, la caméra Zenmuse X5S est à objectifs interchangeables comme votre appareil reflex. Plusieurs objectifs sont proposés par DJI, Olympus ou Panasonic pour combler nos désirs. Au-delà des objectifs à focale fixe, naturellement plus lumineux, on va trouver deux zooms dans le lot. Le choix complet propose une gamme de focales de 9 mm à 50 mm, de quoi choisir précisément son champ de vision.

Résolution et vitesse de prise de vues ne sont pas en reste. La caméra embarquée propose de capter plus que la UHD 4 K à 60 images par seconde, mais de la 5,2 K sans perte. Il sera utile d’embarquer non pas une carte micro SD, mais un disque dur SSD. Et histoire de ne pas risquer d’être technologiquement en retard, on appréciera d’avoir le choix de coder le flux vidéo en H.264 ou bien en H.265.

Un des vrais challengers : Yuneec

Une des grandes forces de cette marque est un partenariat officiel avec le fondeur Intel. Ce drone volant peut être muni de bras repliables pour le transport comme le Typhoon H, ou bien fixes comme le H520. Dans les deux cas, l’UHD 4K est présente à 30 images/s. Le partenariat évoqué plus haut donne à ce modèle grand public une réelle longueur d’avance sur ses concurrents non homologués. Des modules logiciels spécifiques sont destinés en effet au pilotage en intérieur (indoor), et à l’évitement intelligent d’obstacles en extérieur.

À surveiller de près, le petit dernier DJI Mavic 2 pro

On peut le qualifier de coup de maître technique ou bien marketing, ou bien les deux à la fois. Le fabricant chinois s’est allié pour ses objectifs avec la firme Hasselblad, historiquement reconnu par les photographes. Il en ressort un drone pliable aux capacités vidéo et photo étonnantes pour son prix. La vidéo est proposée en Utra HD 4K à 30 images par seconde. Le capteur de 30 mégapixels est situé derrière un objectif très lumineux, ouvrant à f/2,8. Il ne semble pas être homologué dès sa mise sur le marché pour les scénarios professionnels. Mais son prédécesseur l’était, gageons que ce n’est qu’une question de délais techniques.

En espérant vous avoir ravi avec notre petite sélection des aéronefs radiocommandés qui nous poussent le plus à rêver, en attendant les prochaines évolutions techniques.

Pour approfondir le sujet :