Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Quel drone choisir pour débuter le vol en FPV ?

Le pilotage d'un drone en FPV (First Person View), permet de visualiser en direct les images captées par la caméra embarquée, sur l'écran de lunettes FPV ou de la radio commande, ou sur celui de vos smartphones et tablettes. Cette manière de piloter un drone présente l'avantage d'une immersion totale et d'annuler la notion de référentiel de vol (la position de l'avant du drone par rapport à son pilote), mais s'accompagne de l'inconvénient de couper le pilote de son environnement, ce qui doit être compensé par la présence d'une deuxième personne à proximité pour surveiller et indiquer la présence d'un risque potentiel.

Indispensable pour piloter un drone de course, le mode First Person View sur un drone s'avère également d'une grande utilité dans le cadre d'une prise de vues aériennes, puisque le fait d'avoir un retour en direct de la caméra volante permet d'effectuer un bien meilleur cadrage des images et de ne pas perdre du précieux temps de vol à filmer des images de mauvaise qualité, longues à dérusher, inutilisables au final. Les vidéastes et photographes aériens, ainsi que les pilotes de drones racer sont donc demandeurs de cette technologie, même si nous allons voir qu'un minimum d'expérience est nécessaire pour pratiquer le vol en immersion en toute sécurité pour son aéronef, pour les personnes situées dans le circuit de vol et pour soi-même. 

Quel drone pour débuter en FPV ?

Les premiers vols en FPV

Quel que soit le modèle et le type de drone radiocommandé multirotor utilisé pour se familiariser avec le vol FPV, il est impératif de choisir une zone bien dégagée de tout obstacle, de proscrire les zones urbaines pour se conformer à la législation française de la DGAC sur les drones radiocommandés, et de suivre les conseils suivants :

Les valeurs sûres des modèles de drones FPV

De nombreux modèles de drones civils sont disponibles pour pratiquer le vol en immersion avec du matériel de bonne qualité, fourni à l'achat ou en option, avec même pour certains d'entre eux de réelles capacités en matière de prise de vue aérienne, grâce à une caméra HD embarquée. Acheter un drone ou un mini drone FPV est possible à partir d'une centaine d'euros, même si pour ce prix très abordable, il n'est pas envisageable de disposer des dernières technologies, d'une caméra stabilisée capable de filmer en HD 1080p, ou de bénéficier d'un quadricoptère disposant de modes de vols assistés et d'une autonomie dépassant les dix minutes de durée de vol.

La marque Hubsan propose plusieurs modèles adaptés au FPV pour débutants, notamment le H107 D+, car il est livré non seulement avec une radio commande disposant d'un écran de contrôle intégré, mais également avec un casque FPV pour découvrir les sensations fortes du vol en immersion. Pour un budget plus conséquent, la marque Parrot commercialise le drone Parrot Bebop 2 FPV, dont la caméra 14 Mégapixels associée au casque Cockpitglasses permettent d'appréhender le pilotage en immersion, tout en ayant la possibilité de filmer de belles images. Enfin, impossible de ne pas citer le leader du marché des drones civils, la marque DJI, dont tous les modèles autorisent le vol FPV et sont de véritables merveilles de technologies embarquées (drone DJI Mavic 2 Pro et DJI Phantom 4 Pro, par exemple), et ce, pour prendre des photos impressionnantes comme pour réaliser des plans vidéos de haute qualité.

FPV et drones de course

Pour pratiquer les courses de drones, le vol immersion est une obligation, car il permet un meilleur contrôle de ces bolides des airs. La seule contrainte est de disposer d'un retour vidéo très stable et sans interférences, avec le moins de temps de latence possible, afin de ne créer aucun décalage entre la vision que l'on obtient dans les lunettes FPV et la position réelle du drone dans l'espace. Sans équipements spécialisés pour cette discipline, il est tout simplement impossible d'être performant et compétitif, même en ayant le drone racer le plus rapide.     

Pour approfondir le sujet :