Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis| Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 8H À 18H

MonPanier

Autofocus ponctuel et continu, comment ça marche ?

L’autofocus d’un appareil photo désigne sa mise au point automatique. Il vous permet de capturer votre sujet de façon nette. Bien souvent, il se fait en appuyant à mi-course sur le déclencheur de votre appareil. Cependant, il existe plusieurs modes d’autofocus que nous allons parcourir ensemble.

Connaissez-vous la différence entre une mise au point manuelle et une mise au point automatique ? À première vue, cela semble simple mais revoyons cela rapidement.
La mise au point manuelle est effectuée par vous en jouant sur la molette de mise au point de votre objectif. Quant à la mise au point automatique, elle est effectuée automatiquement (logique) par votre boîtier photo. Conjointement avec l’optique, il va déterminer selon plusieurs modes la mise au point la plus optimale pour obtenir une photo correcte.

L’autofocus ponctuel pour les sujets immobiles

Le mode d’autofocus ponctuel est souvent appelé AF-S (pour AutoFocus Single = une fois). Il permet au boîtier et à l’optique d’effectuer la mise au point rapidement sur la zone choisie. Dans le mode AF-S, appuyez sur le déclencheur à mi-course; un carré de couleur puis un ou plusieurs bips vont confirmer que la mise au point est choisie : l’appareil est prêt à prendre la photo selon cette mise au point.
Dans ce mode, la mise au point se fait une fois et sera conservée jusqu’à ce que vous déclenchez la photo. Il est particulièrement adapté à la photographie de sujets immobiles vous permettant de bloquer la position sur ce que vous souhaitez mettre en lumière.

Molette de sélection du mode de mise au point

L’autofocus continu pour les sujets en mouvement

Le mode continu quant à lui est à privilégier pour les sujets en mouvement. On le retrouve le plus souvent avec l’appellation AF-C (pour AutoFocus Continu). Dans ce mode, le boîtier et l’optique vont continuellement chercher la mise au point en étudiant la profondeur de champ (déclenchement à mi-course). C’est à vous de déterminer quand cette recherche se termine en actionnant le déclencheur au moment souhaité.

Les différents modes de détection

Il existe plusieurs modes de détection selon les marques et les modèles. Vous pourrez par exemple choisir que l’autofocus se concentre sur le milieu de votre cadre, sur une zone plus large ou encore sur une zone paramétrable avec le curseur de votre boîtier. On peut les regrouper selon deux catégories : la détection de contrastes et la détection de phases.

Vue des collimateurs sur l'écran d'un appareil photo hybride

Qu’est ce que les collimateurs ?

On parle souvent de collimateurs quand il s’agit de mise au point. Les collimateurs désignent les zones où la mise au point va s’effectuer. Souvent ils s’expriment en nombre de collimateurs répartis sur le capteur de votre boîtier. Les collimateurs sont souvent déplaçables soit par le biais d’un curseur où au simple toucher du doigts.


Toutes nos astuces sur la photo et la vidéo ici :