Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Quel est le drone idéal pour débuter ?

Acheter son premier drone et se lancer dans l'apprentissage du pilotage devient de plus en plus fréquent, comme en témoignent les chiffres de ventes et le développement exponentiel de ce marché. En France, en 2017, 400 000 drones civils ont été vendus et la tendance générale indique une hausse continue de ce chiffre pour les années à venir.

Même si toutes ces ventes ne concernent pas un premier achat, l'engouement général autour des drones gagne peu à peu le grand public, et force est de constater que la question du choix d'un premier drone revient régulièrement. Pour choisir son drone, il est avant tout indispensable de déterminer qu'elle utilisation l'on souhaite faire de son aéronef, de façon à se diriger vers la catégorie d'appareils adéquate. Il existe effectivement plusieurs types de drones, qui correspondent à des usages bien précis : le drone loisir pour piloter à vue, puis éventuellement faire du vol en immersion FPV, le drone racer, et le drone pour prise de vue aérienne.

Le budget disponible pour acheter un drone est également un critère essentiel qui limite ou multiplie les choix possibles, et impacte directement la qualité de la technologie embarquée à laquelle il est possible d'accéder.

Comment choisir un drone pour débutant

Le mini drone pour apprendre à voler et à filmer

Les drones spécialement adaptés aux débutants sont généralement des quadricoptères (4 hélices) très légers, petits, et solides, ce dernier critère étant essentiel pour permettre de se familiariser avec l'espace aérien et le maniement de son nouveau drone sans se crasher dès le premier vol. Découvrir et perfectionner l'art de piloter un drone via une radiocommande ou un smartphone nécessite en effet quelques heures de vol avant de maîtriser totalement le décollage, le temps de vol en lui-même et l'atterrissage. 

Situés dans une fourchette de prix allant de 100 à 400 euros environ, ces drones sont néanmoins équipés d'une caméra embarquée, et proposent quelques fonctions de vol intelligent, mais leur faible coût se traduit généralement par des équipements, des fonctionnalités et une qualité vidéo plus limités que les modèles plus onéreux. Leur petit prix explique également leurs principaux points faibles : une autonomie réduite et l'impossibilité de pouvoir voler dès qu'un vent fort se manifeste.

Voici une sélection de plusieurs modèles de drones parfaits pour découvrir la pratique de cette activité et devenir rapidement un pilote de drone avisé :

Quel que soit votre choix pour un premier modèle de drone, il est important de rappeler que la sécurité, la prudence et le respect de la réglementation de la DGAC doivent dicter votre comportement lors de l'utilisation d'un drone volant.

Les drones pour prise de vues aériennes

La principale caractéristique de ce type de drones, parfois appelés "caméra volante" ou "drone caméra", est d'embarquer une caméra de haute qualité capable de capturer et de restituer des images impressionnantes, de disposer d'un grand nombre de fonctions de programmation des vols, d'assistance au pilotage et à la prise de vue, et d'une stabilisation optimisée pour la capture d'images.

Ces petits bijoux de technologie permettent d'assouvir la passion du pilotage tout en développant son âme de vidéaste, ou sa pratique de la photographie aérienne. Ils ont tous la faculté d'offrir un retour images en direct et en haute qualité, que ce soit par la radio commande quand elle dispose d'un écran intégré, par un Smartphone et une application dédiée, ou par des lunettes FPV pour un vol en immersion totale. Le budget nécessaire pour s'offrir un tel appareil est bien évidemment plus élevé que pour un mini drone, mais le plaisir ressenti et la qualité irréprochable des images obtenues compensent grandement cet écart de prix.

Véritable leader de ce marché, la marque de drones DJI propose plusieurs modèles considérés comme des valeurs sûres, en mesure de fournir des résultats dignes d'un drone professionnel : le drone DJI Mavic Air, qui existe également en version Pro, embarque une caméra 4K ainsi qu'une multitude de capteurs et de processeurs et peut se replier pour atteindre une compacité record. Le drone DJI Phantom 4 se détache également du lot et est plébiscité dans l'univers du drone pour son excellent rapport qualité-prix, compte tenu de l'ensemble de ce qu'il peut faire.

Les marques Yuneec, Parrot (drone Bebop 2), et PowerVision ne sont pas en reste et proposent du matériel de qualité, mais qui peut être mis entre les mains d'un pilote débutant, pour peu d'en avoir les moyens et de faire ses premiers essais en respectant bien les consignes habituelles.

Le drone de course

Cette catégorie bien à part est destinée aux amateurs de sensations fortes, désireux de faire preuve de dextérité dans le pilotage de leur drone et effectuer des looping et autres figures acrobatiques. La vitesse et la maniabilité sont donc les critères essentiels pour choisir un drone racer. La pratique des courses de drones implique généralement de se lancer dans la customisation, le changement de pièces, et donc dans la mécanique et l'électronique.

Un drone racer se construit donc par l'addition de pièces détachées de son choix (moteurs, hélices, contrôleurs) sur un châssis multirotors. Certaines marques de châssis parfaits pour débuter dans cette discipline peuvent être citées pour leurs prix accessibles : AstroX, Armattan, BoltRC, ou encore iFlight-RC.   

Pour approfondir le sujet :