Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Fabriquer une radiocommande pour drone, est-ce à la portée de tous ? 

Désormais, le Do It Yourself est omniprésent dans beaucoup de domaines et devient plus qu'une tendance. L'aéromodélisme n'échappe pas à la règle. Si faire son drone soi-même est devenu une démarche relativement aisée, pour les modèles de base surtout, la fabrication d'une radiocommande, élément incontournable puisqu'il permet le pilotage des différents engins, implique d'autres compétences. À travers la description du fonctionnement des radiocommandes, de leur diversité et aussi de leur capacité de programmation, nous allons voir qu'il n'est pas forcément nécessaire de créer cet élément de toutes pièces.

Comment fabriquer une radiocommande pour drone

Fonctionnement général d'une radiocommande

Une radiocommande se compose tout d'abord d'un boitier mécanique doté de sticks. Ceux-ci peuvent revêtir d'autres formes comme un volant, une gâchette, etc. Ces dispositifs mécaniques envoient des signaux électriques à un boitier qui lui-même les transforme en signaux numériques. Enfin, ces signaux seront convertis en signaux radio par le biais d'un émetteur radio se trouvant dans le boitier. Toutes les radiocommandes en sont pourvues. Mais ces émetteurs ne sont programmés que pour une seule fréquence.

Cet émetteur est capable d'envoyer plusieurs signaux simultanément. Ces signaux correspondent à des dispositifs mécaniques aussi appelés les voies. Une même radiocommande est capable de diffuser huit instructions correspondant à autant de commandes différentes pour le pilotage de l'aéronef. 

Les récepteurs

Pour piloter, quel que soit le modèle, il faudra se doter d'un récepteur. Les machines les moins chères, les moins sophistiquées, en possèdent un, inclus directement. Mais pour les engins plus complexes, l'émetteur n'est pas fourni automatiquement. Il faut donc l'acheter soi-même, et c'est cela qui va permettre de franchir un cap en termes de qualité et d'efficacité. Ce récepteur va en effet déterminer la portée, la performance, etc. Il est nécessaire à ce moment de se procurer une radiocommande de qualité, compatible avec cet émetteur, donc plus onéreuse. 

Le récepteur va recevoir en même temps les signaux des différentes commandes (les voies). Il est capable de les différencier et de les réaffecter à l'action qui lui incombe. Ce récepteur peut recevoir jusqu'à huit instructions différentes, ce qui permet un pilotage de plus en plus précis.

Il faut savoir que selon les marques, et il en existe beaucoup, ce sont des protocoles différents qui gèrent la radio. Ces récepteurs ne sont utilisables que sur une seule fréquence. 

En définitive, chaque drone vendu possède sa propre radiocommande. Celle-ci ne s'utilise qu'avec ce modèle, et ne peut s'adapter aux autres. Il est donc conseillé d'acheter sa propre radiocommande que vous pouvez ensuite programmer à votre guise. Vous aurez la possibilité de personnaliser les commandes. Munies de plusieurs récepteurs, elles peuvent être compatibles avec plusieurs machines. Ainsi vous pouvez piloter jusqu'à dix engins différents avec la même radiocommande.

Pour approfondir le sujet :