Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Comment piloter facilement un drone ?

Si la question est : est-ce facile de piloter un drone sans avoir d'expérience, la réponse est non. Mais si la question est : est-ce difficile de piloter un drone, la réponse est également non. Autrement dit, tout est histoire d'entraînement, d'essais, mais aussi de respect des consignes et des réglementations DGAC en vigueur.

Les drones radiocommandés sont conçus de manière à pouvoir être pilotés à distance manuellement, mais ils sont, pour la plupart, dotés de capacités automatiques permettant une assistance au pilotage qui peut s'avérer précieuse pour débuter, ou en cas de situations complexes à gérer. Il est donc essentiel de toujours lire et relire les documents et les notices d'un nouveau drone afin de se familiariser avec l'ensemble de ces fonctions automatiques. Le fait de tout savoir sur les drones, ou presque, est le premier pas vers un pilotage facilité et une forte diminution des risques d'incidents.

Est-ce facile de piloter un drone ?

Les assistances au pilotage

La rapidité de l'évolution technologique permet, de nos jours, de pouvoir se procurer des drones civils pourvus de nombreux modes automatiques, sans avoir besoin d'acheter un drone professionnel, plus coûteux, et finalement plus complexe à piloter manuellement. Il est donc conseillé d'utiliser l'assistance au pilotage dès les premiers vols, afin de gagner en confiance et d'améliorer progressivement ses capacités de pilote pour réussir à maîtriser rapidement l'art du pilotage manuel.

Les principaux modes de pilotage automatique sont les suivants :

Le pilotage FPV et les photos aériennes

Le pilotage via la vue à la première personne, ou vol en immersion, est une source de sensations fortes, car le pilote équipé de lunettes avec écran a l'impression d'être assis sur son drone. Si cette formule de pilotage permet de ne pas avoir à se soucier de la notion de référentiel de vol, elle est, en revanche, à l'origine d'un danger supplémentaire, car le pilote est coupé du champ de vision de son environnement proche. Il est donc toujours vivement conseillé (et même légalement obligatoire en France) d'effectuer un vol FPV accompagné d'une deuxième personne, apte à observer les dangers éventuels de l'espace aérien et à prévenir le pilote.

La même prudence doit être prise lors de l'apprentissage de la prise de vue aérienne, car le fait de filmer ou de prendre des vues aériennes avec une caméra embarquée ne doit pas se faire au détriment de la sécurité. Dans tous les cas, il est important de préparer un plan de vol, de choisir une zone dégagée et sans obstacles, et de s'assurer d'avoir une batterie adaptée au temps de vol prévu.

Pour approfondir le sujet :