Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Quel nombre d'hélices pour mon drone ?

Les hélices d'un drone sont les éléments essentiels pour lui permettre de décoller, de voler, de pouvoir répondre efficacement aux commandes ordonnées par le pilote, et d'atterrir sans difficulté. Si la grande majorité des drones comporte quatre hélices, nous allons voir que ce nombre peut doubler et venir modifier les caractéristiques et les fonctions des drones, ce qui doit être pris en compte par quiconque souhaitant acheter un drone, que ce soit pour le plaisir de piloter des aéronefs ou pour effectuer une prise de vue aérienne.

En effet, pour fonctionner, chaque hélice doit posséder son propre moteur, ou rotor, ce qui implique que plus il y a d'hélices, plus il y a de moteurs. Un plus grand nombre d'hélices se traduit par de meilleures performances en vol (stabilisation, précision, maintient du vol en cas de défaillance d'un moteur), mais entraîne un coût supplémentaire à l'achat et à l'entretien, augmente le poids et la consommation des drones radiocommandés, ce qui peut influencer l'autonomie et donc le temps de vol maximal possible.

Combien d'hélices pour un drone ?

Le drone quadricoptère ou quadrirotor

Avec ses quatre hélices, le quadrirotor est le type de drone le plus fréquemment proposé par les fabricants (DJI, Parrot, GoPro ou Yuneec), les boutiques et les sites de vente. Que l'on parle de drones civils suréquipés ou d'un mini drone, le quadricoptère est idéal pour débuter un premier vol et se familiariser avec l'art de piloter un drone pour réussir les phases de décollage, de vol et d'atterrissage sans se crasher.

Les avantages des drones à quatre hélices sont donc d'être plus abordables à l'achat et moins onéreux et complexes à entretenir et à réparer. Leur taille réduite leur permet d'être plus simples à transporter, et leur poids plus léger sollicite moins les batteries rechargeables, ce qui autorise un temps de vol plus important, un véritable plus pour profiter d'un vol en immersion avec un drone FPV ou pour réaliser un plus grand nombre de vues aériennes en une seule fois.

Pour ce qui est des inconvénients, le drone quadricoptère s'avère être moins stable et moins résistant aux effets du vent, et se retrouve en difficulté immédiate en cas de problème de fonctionnement d'un moteur ou d'une hélice.

Les drones hexacoptères et octocoptères 

Avec respectivement six et huit hélices, les drones hexacoptères et octocoptères offrent une très bonne stabilisation en vol et résistent plus facilement aux conditions venteuses, ce qui peut être déterminant pour un drone professionnel, capable de voler et de filmer en vol stationnaire même par temps difficile.

De plus, le fait de posséder six ou huit rotors permet de bénéficier de la redondance des moteurs, autrement dit de compenser la défaillance d'un moteur en plein vol et de pouvoir ainsi continuer à piloter un drone pour le ramener à bon port sans problème.  

Pour approfondir le sujet :