Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Est-il possible de construire un drone par ses propres moyens ?

Comme pour beaucoup de nouvelles technologies, les drones sont nés de l'industrie militaire. Nous pourrions aussi citer le GPS, Internet pour illustrer ces transferts d'industrie qui se développe ensuite dans le monde civil. 

Si les drones ont le vent en  poupe depuis quelques années maintenant, leur histoire est pourtant riche et plutôt ancienne. C'est en effet il y a plus de cent ans que les premiers spécimens ont vu le jour, vers la fin de la Première Guerre mondiale. Les recherches ont continué durant les décennies suivantes pour se démocratiser au début des années 2000, et ainsi sortir du giron militaire.
Comment construire un drone facilement

Faire son drone soi-même n'est plus une gageure. S'il est tout à fait concevable de fabriquer soi-même des drones civils, il est essentiel de posséder quelques connaissances en la matière et/ou de se faire aider. Le choix du matériel peut s'avérer être une étape assez longue et parsemée d'embuches. D'aucuns, sur les sites spécialisés, recommandent même d'acheter un drone en kit, facile à monter. Cela semble être une entrée en matière simple qui permet de se familiariser avec les différents composants des drones. Vous pourrez ainsi élaborer un projet de construction qui sera plus proche de votre objectif initial. 

Les éléments incontournables à assembler

Pour fabriquer relativement facilement un drone, il vous faut concevoir de façon précise l'objet que vous voulez obtenir. Est-ce un mini-drone ? Un drone terrestre ? Un drone dédié à la prise de vue aérienne, avec caméra embarquée ? La fonction même de l'objet va déterminer l'ensemble des éléments qui le composent. À titre d'exemple, la taille du rotor entraine le choix d'un moteur d'une certaine puissance, donc plus d'énergie à produire et ainsi la pose d'une batterie suffisamment puissante. 

Quoi qu'il en soit et quelques soit votre projet, la fabrication d'un drone reste une figure imposée ou certains éléments sont indispensables. Nous allons évoquer ici les différents matériels qui seront, à coup sûr, au cœur de la fabrication. 

Les châssis 

Le châssis est l'élément central du dispositif puisque c'est lui qui va supporter l'ensemble des pièces, mais c'est également lui qui va donner au drone sa forme définitive, par son design. Dans la plupart des cas, les châssis sont fabriqués en aluminium ou en fibre de carbone, ce qui leur procure le double avantage d'être à la fois léger et rigide. Dans le cas de drone aérien, c'est un aspect essentiel. Un drone léger verra ses performances améliorées. 

Les moteurs

Là encore le choix est directement lié à l'utilisation que vous ferez de votre drone. Les moteurs devront allier puissance, légèreté, consommation et dans certains cas vitesse. Concomitamment, d'autres éléments vont venir obligatoirement se greffer : les hélices et les contrôleurs de vitesse (ESC). Les hélices sont le prolongement du moteur, elles doivent donc être choisies avec soin. Les contrôleurs de vitesse analysent les informations du contrôleur de vol. Il est nécessaire d'en posséder un par moteur.

La batterie

C'est l'élément qui va déterminer l'autonomie, plus précisément le temps de vol pour les drones aériens. Le plus souvent ce sont des batteries de type LiPo (lithium polymère ion). Les caractéristiques déterminantes pour choisir la batterie adéquate sont la tension, le poids, le rythme de décharge et la capacité. Ce dernier point est important, car c'est le temps de vol qui est en jeu. Plus la capacité est grande plus son poids sera élevé, ce qui aura un impact direct sur la stabilité de l'ensemble. 

Le contrôleur de vol

C'est un aspect central dans l'élaboration du drone. Selon la qualité du produit, il sera plus ou moins capable d'actions relativement complexes. Respecter un plan de vol établi par avance, atterrissage automatique, réalisation de figures, gestion d'une caméra sont des exemples concrets des différentes potentialités de ces contrôleurs. Ils sont en outre étroitement liés au type de drone choisi (avion, hélicoptère, etc.) On peut considérer cet élément comme étant le cerveau du drone. Si vous êtes spécialisés dans l'électronique il est possible de modifier la programmation pour améliorer, affiner ses capacités et ainsi développer ses options. 

La radiocommande

Élément capital puisqu'il représente le lien entre le drone et son pilote. Piloter un drone reste tout de même le meilleur moment pour les aficionados. La radiocommande est composée d'un boitier émetteur et d'un récepteur placé directement sur le drone. 

Internet regorge de sites, de tutos dédiés à la conception de drones. En défrichant un peu il est tout à fait possible de tomber sur un expert qui détaillera l'assemblage dans sa dimension technique.

Quelques généralités sur les drones

Il existe trois grandes familles de drones en fonction de l'environnement dans lequel ils évoluent. 

Pour approfondir le sujet :