Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis | Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 9H À 18H
logo mon panier

Mon Panier

Apprendre à piloter un drone avec un simulateur de vol

L’entraînement sur un simulateur de drone constitue un passage obligé pour tout télépilote en herbe désireux d’apprendre à piloter un drone de loisir. Cette étape devrait même précéder l’achat d’un aéronef.

Notons que ces logiciels permettent par ailleurs aux dronistes aguerris de continuer à s’entraîner. Et ce, même lorsque la météo (vent violent, pluie, neige) ne se prête pas à un pilotage de drone en extérieur.

Plusieurs simulateurs de drone sur PC et smartphone (iOS et Android) sont proposés sur le marché français.

Dans cet article, nous allons vous présenter différents logiciels dédiés au drone, du moins ceux parmi les plus connus, ainsi que les avantages offerts par ce type d’application à tout droniste souhaitant progresser rapidement en aéromodélisme.

Quelle application pour apprendre à piloter un drone ?

Les avantages du simulateur de drone

Que l’on soit télépilote débutant ou aguerri, les simulateurs de vol de drone offrent la possibilité de :

Simulateurs payants de pilotage de drone

Voici quelques simulateurs de vol payants, parmi les plus connus des amateurs et des professionnels :

Simulateurs gratuits de FPV racing

Parmi les nombreuses applications gratuites de simulation de racer et de FPV racer, nous citerons :

Afin de piloter votre drone virtuel dans des conditions proches de la réalité, nous vous recommandons de vous équiper d’une véritable radiocommande pouvant être utilisée comme joystick.

Le choix de votre radiocommande est de ce fait particulièrement important. Assurez-vous que votre manette peut se connecter (directement ou par câble) à votre ordinateur via un port USB, pour que vous puissiez l’utiliser avec le simulateur de drone que vous aurez choisi.

Bon à savoir : Un simulateur de drone ne peut pour le moment pas apporter aux télépilotes en herbe la richesse d’expérience offerte par un vol réel dans un environnement adapté. N’hésitez pas à approcher un club d’aéromodélisme affilié à la FFAM (Fédération Française d’AéroModélisme), qui saura vous conseiller utilement.

Pour approfondir le sujet :