Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis| Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 8H À 18H

MonPanier

Que sont les modes PASM ?

Les modes PASM sur un boîtier photographiques correspondent à des modes semi-automatiques très créatifs. Ils vous aident (en fonction du mode choisi) à mettre l’accent sur un paramètre choisi adapté à la situation.

PASM est en fait l'acronyme de ces différents modes : mode P, mode A, mode S et mode M. Ils ont tous leurs spécifications et situations adéquates que nous allons détailler un par un :

Molette de sélection des modes PASM

Le mode P

Le mode P est un mode semi-automatique parfait pour débuter. Il vous permet de mieux appréhender le triangle d’exposition et les liens entre ses différents paramètres : vitesse, ouverture et sensibilité. Dans ce mode, votre appareil photo va vous proposer plusieurs couples vitesse/ouverture et vous laisser le choix de jouer sur la sensibilité ISO. Cela vous permettra de comprendre notamment que lorsqu’on ouvre trop cela a une incidence sur la vitesse d’obturation.

Dans ce mode, nous vous invitons pour une même photo à tester les différents couples proposés, ainsi vous verrez que les résultats en photo vont être très différents.

Le mode A

Le mode A vous laisse le contrôle sur l’ouverture du diaphragme de votre boîtier photo puisque vous donnez la priorité à son ouverture. En choisissant ce paramètre, le boîtier va calculer la vitesse nécessaire par lui-même. Vous avez toujours le contrôle sur les ISO. Le mode A est très prisé car il vous permet de jouer facilement avec la profondeur de champ. En effet, selon l’ouverture choisie, vous aurez plus ou moins de flou d’arrière plan, ce qui est très apprécié dans la réalisation de portraits. Ouvrez à f/2.8 et obtenez un joli flou derrière votre sujet mais si vous ouvrez à f/18, l’arrière plan sera presque aussi net que le sujet.

Le mode S

En mode S, vous contrôlez la vitesse d’obturation pendant que le boîtier va lui associer une ouverture cohérente. Vous avez toujours le contrôle sur la sensibilité ISO pour adapter vos clichés à la situation. Le mode S est très apprécié pour figer un mouvement. Avec une vitesse très basse (ex : 1/4000ème/seconde), vous arriverez à capter l’instant d’un mouvement rapide (ex : un ballon lancé à toute vitesse). Il est également très utile pour, à l’inverse, montrer le dynamisme d’un mouvement rapide (ex : le tracé d’une voiture roulant à toute vitesse). Dans ce cas, utilisez une vitesse longue (environ 1 seconde). Dans tous les cas, si vous souhaitez effectuer ce type de clichés, le trépied sera obligatoire pour éviter tout effet de flou de bougé.

Le mode M

M pour manuel et comme son nom l’indique, le mode Manuel vous permet un contrôle total de tous les paramètres de votre boîtier indépendamment les uns des autres : ISO, ouverture et vitesse. Ici tous les paramètres sont débrayés et accessibles. Fortement déconseillé pour les débutants, le mode M permet toutefois une palette de possibilités infinies - si l’on maîtrise PARFAITEMENT son boîtier. La plupart des boîtiers vous afficheront une erreur si l’un des paramètres ne correspond pas à la scène ainsi vous saurez facilement si vous êtes correctement exposé.


Toutes nos astuces sur la photo et la vidéo ici :