Relais colis offert à partir de 79€ en France métropolitaine | Demandez un devis| Toutes nos marques

Logo studiosport
Contact email

02 35 00 30 00
DU LUN. AU VEN. DE 8H À 18H

MonPanier

Les appareils photo hybrides sont-ils en train de tuer l’argentique ?

Il subsistera toujours des puristes de la photographie pour rester à l’argentique et le défendre avec véhémence. Et c’est tout à leur honneur, l’argentique est et restera l’histoire de la photographie. L’argentique s’appuie sur les principes de bases de la physique et a permis de démocratiser une pratique extrêmement répandue de nos jours : capturer notre vie quotidienne en photo.

Petit historique de l’argentique

Quand a été inventé le premier appareil photo ? C’est l’une des questions que nous nous sommes tous posés en mettant un pas dans la photographie.

Le premier appareil photo n’en était pas vraiment un ! Conçu conjointement par Nicéphore Niépce et Louis Daguerre, le Daguerréotype (qui tient son nom de son créateur) consistait en 1839 à reproduire une image sur une surface d’argent polie. Il se composait d’une grande boîte fermée (chambre noire) et d’un trou permettant à la lumière de rentrer à l’intérieur. On disposait à l’autre extrémité une plaque de cuivre traitée avec une couche d’argent polie dessus. Des vapeurs d’iode étaient alors projetées sur la plaque, créant de l’iodure d’argent (très sensibles à la lumière). Il en résultait une image figée sur la plaque. Le procédé a été très plébiscité car il représentait pour l’époque une avancée incroyable. Mais le Daguerréotype était très long à utiliser et nécessitait un nombre important d’étapes. Il fut rapidement remplacé par d’autres pratiques au bout d’une dizaine d’années (ambrotype, ferrotype etc…).

Le premier réel appareil photo argentique tel qu’on le connaît : un boîtier contenant des tirages à faire développer, a été inventé d’abord par Kodak et ensuite par Leica. Deux marques pionnières dont nous entendons encore parler de nos jours !

Kodak met en vente en 1888 son “Kodak n°1” très simple à utiliser : un simple bouton déclenche la prise de vue. Il fallait toutefois envoyer l’appareil photo et ses tirages au fabricant afin d’en recevoir les clichés et l’appareil rechargé. Kodak développera ensuite “Brownie”, un appareil qui connut un succès commercial retentissant ! C’est à partir de 1920 que Leica sort son appareil photo équipé de films 35 mm (qui reste à ce jour le standard 24x36 que l’on connaît).

L’avènement des appareils photo reflex et hybrides

Le développement de l’informatique et des technologies de pointe ont tout naturellement propulsé la photographie dans l’ère numérique. Désormais, le capteur (autre fois la plaque de cuivre) est photosensible et transmet des informations numériques en créant un signal qui sera ensuite interprété dans l’électronique du boîtier pour afficher une image numérique. On doit les premiers appareils photo de type reflex aux marques Canon et Nikon entre les années 1950 et 1960, avec leurs modèles respectifs : Canonflex et Nikon F. Les hybrides quant à eux ont fait leur apparition en 2008 grâce à Panasonic et Olympus et leur capteur Micro 4/3. Pour connaître la différence entre un appareil photo reflex et un hybride, nous vous invitons à consulter la page que nous dédions au sujet.

Quelques boîtiers photo neufs et plus vieux
De gauche à droite : Panasonic Lumix GH5S, Sony RX100 VII et Nikon FM

Quid des smartphones ?

Prendre des photos et des vidéos de notre quotidien ou de nos voyages de nos jours se fait la plupart du temps avec nos smartphones. En perpétuelle évolution technologique, ils représentent aujourd’hui le moyen le plus rapide et pratique pour saisir des instantanées. Leurs capteurs sont de plus en plus perfectionnés et délivrent des photos d’une qualité bluffante.

On peut se demander si les smartphones vont enterrer le marché des appareils photo ? La miniaturisation des capteurs est en route certes, mais si c’est la résolution et la définition d’une image que vous cherchez, vous en conviendrez, rien ne vaut une image prise avec un appareil photo de qualité. Toutefois, nous ne sommes pas à l’abri que l’innovation en matière de capteur photographique puisse prendre de plus en plus d’ampleur. Il est alors compliqué de spéculer sur l’avenir.

En définitive, les hybrides vont-ils remplacer tout ce qui existe ?

Nous avons la chance d’avoir de nos jours, une multitude de type d’appareil pour prendre des photos. Tous ne correspondent pas au besoin de chacun. Tout le monde n’a pas le besoin d’avoir un appareil photo haut de gamme qui affiche des performances professionnelles. Au final, les marchés sont très différents puisqu’ils ne s’adressent pas tous au même public. Nous espérons très fortement ne pas voir l’argentique dépérir car il témoigne de tout le chemin qui a été fait en matière d’innovation.

Toutes nos astuces sur la photo et la vidéo ici :